Le fil #TLMEP assiégé par les étudiants de l’UdeM!

Des étudiants de l’UdeM ont procédé à une campagne de protestation entièrement 2.0 durant la dernière diffusion de l’émission Tout le monde en parle (TLMEP). Les membres de la FAECUM ont littéralement pris en otage le Twitter officiel de l’émission pour scander des messages contre la hausse des frais de scolarité.

C’est sous l’initiative brillante d’un événement Facebook intitulé «Pendant tout le monde en parle, tweetez contre la hausse» auquel 384 personnes se sont mis attending que la FAÉCUM a amené à une manifestation qui a dérangé le fil habituel des conversations Twitter de la populaire émission de la chaîne de Radio-Canada.

 

Or, le hashtag #tlmep s’est retrouvé garni d’une multitude de messages contre la hausse des frais de scolarité, durant les heures de pointe de son achalandage du dimanche soir, ce qui a apporté une visibilité plutôt exceptionnelle au mouvement étudiant en plein essor.

 

Pourquoi le fil Twitter de TLMEP, mis à part le fait que ce soit une émission d’intérêt public ? Et bien la raison principale de l’invitation FAECUMienne à ce sujet est en lien avec ses revendications. L’Université de Montréal a tourné des publicités pour promouvoir ses programmes d’études (publicités qui sont diffusées durant l’émission TLMEP). Ces publicités auraient couté près de 100 000$ à produire, selon la FAECUM. Cela viendrait mettre en lumière une dépense excessive de l’UdeM qui montre que les fonds provenant des frais de scolarité sont injustement et mal investis au lieu d’être utilisés pour les oh-combien nombreux services offerts aux étudiants qui manquent de fonds ou d’effectifs.

Dominic Arpin, célèbre spécialiste du web, a écrit un article au sujet la manifestation 2.0 initiée par les étudiants de l’UdeM. Il écrit : «Sur Twitter, ce genre de « manifestation » orchestrée est probablement une première au Québec. Elle dénote une très bonne compréhension du fonctionnement du site et des influenceurs québécois qui s’y trouvent.» Ce commentaire amène un regard sur une nouvelle vague qui pourra de plus en plus se voir au sein des réseaux sociaux. En effet, il est certain que plusieurs mouvements assiégeront la vitrine publique exceptionnelle que représente les fils Twitter et pages Facebook des médias québécois.

 

L’autre aîle de l’oiseau bleu (l’envers de la médaille)

Est-ce réellement le début d’une vague de manifestations 2.0 ? Qui sait… Mais bien que cette méthode ingénieuse ait une portée médiatique difficilement mesurable, mais considérable (le quotidien Le Devoir a aussi repris la nouvelle), il va sans dire que plusieurs acteurs du milieu médiatique et surtout des habitués du fil Twitter de TLMEP se sont indignés contre la méthode invasive des étudiants pour attirer l’attention sur leur cause. Plusieurs ont livré l’argument que cette méthode s’apparentant à un SPAM puisse simplement importuner les utilisateurs de Twitter au lieu de réellement les rallier à la cause étudiante.

 

Les contre-arguments des universitaires se sont vite pointés, vous vous en douterez. Il est toujours mieux d’importuner des gens sur les réseaux sociaux pour se faire entendre que de casser des fenêtres au Centre-Ville… Reste à voir si les répercussions de cette « manifestation 2.0 » se feront sentir dans les prochaines semaines. Dossier à suivre!!

 

Écrit par Laurie-Anne Riendeau


Facebook Twitter Pinterest Tumblr Email

3 Comments on “Le fil #TLMEP assiégé par les étudiants de l’UdeM!

  1. Pingback: La Faecum sur Twitter avec le hashtag #TLMEP ou comment se tirer dans le pied • Michelle Blanc, M.Sc. commerce électronique. Marketing Internet, consultante, conférencière et auteure

  2. Pingback: La Faecum sur Twitter avec le hashtag #TLMEP ou comment se tirer dans le pied | Seo Blogs Today

  3. La manifestation par définition vise à faire entendre un point de vue qui peine à sortir par des moyens détournés voire abusifs pour réveiller l’opinion. Les manifs, les grève, tous ces systèmes fonctionnent de cette manière.

    Je félicite la FAÉCUM, je félicite cette initiative. Et je suis même déçu de ne pas avoir eu l’idée avant eux…. ;-)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives

Note

Les articles publiés sur ce site sont écrits et corrigés bénévolement par les étudiants du programme de communications de l'Université de Montréal. Ils sont rédigés de manière personnelle. Toute reproduction et interdite sans le consentement des éditeurs de ComMédia et de/des auteurs concernés.