Judith Dupuis


Judith Dupuis

 

Nom : Judith Dupuis

Année d’étude en cours à l’UdeM : 2e année

Pour la décrire : Boute-en-train et sérieuse à la fois

Entreprise ou organisme où a lieu le stage : ASTRAL

Poste occupé : Stagiaire aux communications à VRAK.TV

 

 

Quelles sont les tâches qui te sont attitrées ?

Le plus grand projet sur lequel je travaille présentement est l’émission Mixmania 2 (eh oui !). Il y a beaucoup d’organisation d’événements, de relations de presse, de tournage… Sur une base un peu plus régulière, je m’occupe de la gestion des concours à VRAK.TV.

 

Qu’est-ce que tu aurais aimé savoir avant d’arriver « sur le terrain » ?

Un élément plus complexe de mon stage concerne les concours destinés aux jeunes. De nombreuses lois régissent les concours adressés aux mineurs, et c’est quelque chose dont nous devons constamment tenir compte. C’est donc ce que j’aurais aimé connaître avant de commencer mon stage.

 

Qu’est-ce qui t’a été le plus utile parmi tes apprentissages à l’Université de Montréal ?

Il est certain que les cours de rédaction ou de méthodologie permettent d’avoir une certaine structure, ce qui est toujours important pour les tâches que j’ai à accomplir. Le cours de relations publiques est le plus enrichissant que j’ai suivi jusqu’à présent, et je suis certaine que les notions apprises dans ce cours me seront utiles.

Quelle est, selon toi, l’importance de faire un stage ?

C’est essentiel pour comprendre en quoi consiste réellement le domaine des communications. Nos cours à l’université sont parfois très théoriques, il est donc intéressant de contrebalancer avec un aspect plus pratique. De plus, faire un stage est idéal pour une personne comme moi qui aime les communications, mais qui ne sait pas encore dans quel domaine travailler. On apprend beaucoup sur soi et sur ce que l’on aime.

Qu’est-ce que tu apprécies le plus ?

J’adore mon environnement de stage. Les personnes qui travaillent avec moi sont dynamiques et passionnées. Tout le monde s’assure de m’inclure dans les projets pour que je puisse apprendre au maximum. J’aime le fait que mon stageme permette de toucher à tout. Dans deux semaines, j’irai sur le terrain pour le tournage du nouveau Mixmania (j’ai vraiment hâte !). J’aime quand « ça bouge » et chez VRAK, je suis servie.

Qu’est-ce qui est le plus difficile ?

L’adaptation de départ. Par la suite, tout se déroule assez bien. Il est certain qu’on est constamment en mode apprentissage, et qu’il faut toujours donner son 100 % : ça peut peut-être sembler exigeant, mais c’est très enrichissant.

Quelle est la plus grande fierté que ton stage t’a apporté ?

Je suis fière de pouvoir connaître le monde de la télévision. Comme on le sait, c’est un univers très « fermé » où beaucoup de personnes veulent travailler. J’ai la chance de vivre cette expérience et j’en suis très heureuse.

 

Entrevue réalisée par Laurence BEAUCHEMIN

Facebook Twitter Pinterest Tumblr Email

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Archives

Note

Les articles publiés sur ce site sont écrits et corrigés bénévolement par les étudiants du programme de communications de l'Université de Montréal. Ils sont rédigés de manière personnelle. Toute reproduction et interdite sans le consentement des éditeurs de ComMédia et de/des auteurs concernés.